Limoux grandeur nature
Protect Planet®

Anne de Joyeuse Protect Planet

  1. Présentation
  2. Process global de développement durable
  3. Synoptique
  4. Restitution d’analyse environnementale

Process Global de Développement Durable

Engagement de l’entreprise pour un développement harmonieux dans son environnement naturel et humain

1.1 Protection de l’environnement – Vignoble

  • Maintient de l’équilibre des sols (méthodes culturales, enherbement)
  • Limitation et contrôle des traitements (-30% / agriculture conventionnelle)
  • Gestion des éco-systèmes :
    • - Actions avec le conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc
    • - Zone Natura 2000. Plan Européen de préservation des espèces (faune et flore)
    • - Préservation des surfaces non cultivées (36% contre 10 % ailleurs) : jachères, corridors écologiques, surfaces arborées.
    • - Plan Orchidées (87 espèces d’orchidées) Inventaire et protection des espèces
    • - Projet Biodiversité 2010-2013. Programme Européen BIO DIVINE LIFE
  • Conversion d’une partie du vignoble en agriculture biologique
  • Gestion de la pollution :
    • - De l’air : bilan énergétique des exploitations, optimisation des modes de conduite
    • - Tri et collecte des déchets : 80% des déchets sont recyclés contre 30% en moyenne ailleurs
  • Cahier des charges adapté à chaque milieu du vignoble (cours d’eau, faune etc..)
  • Plus de 200 000 Euros investis pour développer des modes de conduites naturels et économiser l’eau

1-2 Protection de l’environnement – Cave

  • Gestion de la pollution
    • - 99% des déchets sont triés, collectés et valorisés
    • - Limitation des émissions de CO2 par :
  • Optimisation des chargements des camions: +50% en 3 ans (de 8 à14 pal/camion)
  • Allègement du poids des bouteilles : 67 tonnes de verre en moins / an soit 5%
    • - Filtration : réduction des déchets de 6 tonnes par l’utilisation de filtres tangentiels

2/ Eau : Gestion de la ressource

  • Au vignoble
    • - Autosuffisance hydrique grâce au terroir
    • - Gestion des eaux usées par retraitement biologique naturel
    • - Contrôle de la consommation sur l’exploitation (Volucompteurs)
    • - Récupération de l’eau de pluie
  • A la cave : économie réalisée : 20% en 3 ans
    • - Lavage des pressoirs : réduction de 1577 m3 d’eau / an
    • - Lavage des filtres : réduction de 97 m3 d’eau / an
    • - Nettoyage du matériel : réduction de 655 m3 d’eau / an
    • - Recyclage de 100% des eaux usées par procédé naturel (évaporation) sans émission de gaz à effet de serre
    • - Volume d’eau utilisé pour produire 1 litre de vin : 0.5 litre contre 1.5 en moyenne ailleurs. Soit 3 fois moins.

3/ Energie : Gestion des ressources

  • Au vignoble :
    • - Optimisation de l’utilisation des machines agricoles
    • - Economies de carburant (tracteurs plus performants) : Banc d’essai et de réglage des moteurs.
  • A la cave
    • - Baisse de la consommation d’électricité de 3% par an
    • - Baisse de la consommation de 55% de gaz sur 2 ans
    • - Diagnostic énergétique de la cave
    • - Construction de bâtiments HQE (Haute Qualité Environnementale)
    • - Consommation d’électricité par hectolitre de vin produit : 9.53 Kwh soit 50% de moins que la moyenne.

4/ Sécurité et Santé

  • 100% des vignerons sont formés aux risques et à l’hygiène
  • 100% des employés sont formés aux risques et à l’hygiène
  • 12.5 % des employés sont formés pour les premiers secours
  • Les postes de travail sont aménagés pour améliorer la sécurité et la pénibilité

5/ Qualité : De la vigne à la bouteille :

  • Formation obligatoire des vignerons sur 2 ans à la conduite raisonnée et Protect Planet
  • Paiements différenciés selon la qualité des raisins
  • Cahier des charges de production (par exemple rendement limité par parcelle, vendanges en vert, vendange manuelle, tri …)
  • Optimisation du potentiel agronomique des parcelles : (Geocoop, Wincoop)
  • Technologie de pointe : Dyostem, tri optique, thermorégulation, oxymètre.
  • Hygiène et sécurité : système HACCP.
  • Traçabilité de la parcelle à la bouteille (numéro de lot)

6/ Social

  • Entretiens individuels et réunions d’informations pour favoriser le dialogue interne
  • Favoriser les compétences par la formation : plus de 10 formations différentes effectuées par les salariés en 2010. (3.3% de la masse salariale utilisée pour la formation)
  • Privilégier la promotion interne.
  • Favoriser le dialogue et l’entraide avec les vignerons: 96% sont satisfaits des services de la cave.

7/ Sociétal

  • Transmettre notre savoir-faire par l’accueil de stagiaires
  • Mécénat pour la recherche (Musée des Dinosaures)
  • Mécénat pour la culture : Festival des Cuivres :
  • Limitation des nuisances sonores, olfactives ou visuelles pour une meilleure intégration avec la communauté locale.
  • 90% des achats sont effectués localement soit 10 millions d’euros réinjectés dans le territoire.

8/ Economique

  • Stratégie dont l’objectif est d’assurer la profitabilité de la structure tout en permettant:
    • - de rémunérer correctement les adhérents vignerons (rémunération à l’hectare 20% supérieure à la moyenne régionale)
    • - d’investir pour pérenniser l’activité (2 million d’Euros dans un chai de stockage en 2011)
  • Priorité aux marchés qui permettent de mieux valoriser les produits :
    • - Vrac sur mesure
    • - Distribution dans les circuits traditionnels en France et à l’export.
    • - Vente directe (Circuits courts)

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Sachez apprécier et consommer avec modération.

© Anne de Joyeuse Limoux | Mentions Légales | VINTERNET

Anne de Joyeuse Limoux