Actualités

TEASER CHATEAU DE BRASSE

La Cave Anne de Joyeuse a le plaisir de vous présenter en avant première quelques images du Château de Brasse. Les premières vinifications ont eu lieux en septembre 2019. Deux nouvelles cuvées en AOP Limoux rouge et blanc verront le jour second semestre 2020. En attendant, voici une petite vidéo pour vous faire patienter.

Si vous souhaitez en connaitre davantage sur ce Château, adhérent à la cave Anne de Joyeuse, vous trouverez ci-dessous l’histoire du Château :

Situé entre les communes de Limoux et d’Alet Les Bains, le château de Brasse se dresse aux contreforts des Pyrénées au bord de l’Aude. Le domaine s’étend sur 180 hectares dont 62 de vignes plantées entre la plaine et les coteaux. Merlot, pinot noir, cabernet franc, syrah ainsi que chardonnay, mauzac, sauvignon et chenin sont ainsi cultivés sur ce terroir naturel et préservé.

Histoire
Lieu chargé d’histoire, le château date du XIIème siècle mais de récentes découvertes de vestiges romains attestent que la vigne était déjà cultivée aux alentours à l’époque gallo-romaine. Ancien prieuré, il apparait rattaché à l’abbaye de Saint-Hilaire en 1120 sous le nom de « Villa Bracia » et présenté comme une entité agricole et religieuse organisée autour d’un aqueduc pour irriguer les plaines et d’une chapelle. Des moulins en amont au lieudit foulon et en aval au lieudit Maynard servaient à moudre le grain et à traiter la laine des moutons de la région. Une glacière s’élève toujours à côté du château de Brasse : sous l’ancien régime et jusqu’à la fin du XVIIIème siècle, les propriétaires y conservaient de la glace issue de la neige des Pyrénées. Cette glace était ensuite vendue au détail dans les environs tout au long de l’année.
Le seigneur Jacques Cassaigneau, Capitoul de Toulouse en 1722, acquiert le château le 17 juillet 1719 et complète son nom de famille en Cassaigneau de Brasse. Des lors, d’illustres propriétaires se sont succédé à la tête du domaine tels que Jean-François, Adrien Cassagnau de Saint-Gervais, maire de Limoux, député, sous-préfet de l’Aude et magistrat au Tribunal de Cassation, l’ancêtre de la Cour de Cassation sous la Révolution.
Un livre fait d’ailleurs référence en 1818 à son domaine d’une manière élogieuse « A deux kilomètres au sud-est de la ville et dans le même vallon se trouve le domaine de Brasse qui appartient à M. de Saint-Gervais, ancien sous-préfet de Limoux. La maison, décorée avec autant de goût que d’élégance, est baignée par la rivière d’Aude, ainsi que les jardins pittoresques et les vastes plantations qui les terminent. L’eau de cette rivière fait mouvoir plusieurs moulins à foulon qui sont placés dans l’habitation même. On y a établi de nombreux assortiments de mécanique pour la filature des laines. En face, sont des coteaux avec des vignes où le propriétaire recueille un des meilleurs vins du pays. »

300 ans : une histoire de famille

Véritable histoire de famille, le château de Brasse se transmet de génération en génération depuis 300 ans. Aujourd’hui, Claude de Latude et son fils Jacques – la neuvième et dixième génération – ont repris le flambeau du domaine familial en impulsant leur propre dynamique.

AOC-limoux